2 jours en raquettes à neige dans le haut Cians

Joël

2 jours en raquettes à neige dans le haut Cians avec Randonnée Raquettes Mercantour

Entre 2 journées de raquettes, une étape gastronomique.

Renouant avec une tradition remontant à quelques années, une adorable famille venant de Belgique, nous a sollicité pour les guider 2 jours en raquettes.

Le lieu choisi: le col de la Couillole, point de départ de belles randonnées raquettes à neige dans un environnement plein de lumière, agrémenté de belles forêts de mélèzes, offrant des panoramas grandioses sur les hauts sommets du Haut Var et de la Haute Vésubie, comme sur les préalpes des Alpes Maritimes.

Mais aussi, au col de la Couillole, toujours accessible l’hiver, se trouve l’auberge qui est devenue au fil des ans une destination incontournable de gastronomie.
Initiée par Patrick Caron qui a quitté la région, cette tradition est perpétuée par son nouveau propriétaire, Christophe Billau, le chef étoilé qui a régalé tant de papilles à l’auberge Le Robur dans le village voisin de Roure.

Entièrement rénové par Christophe et sa femme Pauline, le gîte La Fripounière devenu maintenant l’Auberge Quintessence, est une halte unique au confort douillet et à la gastronomie éclatante.

C’est dans ce bel endroit que notre famille est venue séjourner pour leur escapade dans la neige.

Malgré le fœhn qui avait soufflé les 2 jours précédents, il est resté suffisamment de neige pour 2 belles journées en raquettes à neige.

Le premier jour, nous sommes partis en direction du Countent jusqu’au plateau de la Salette, en traversant la belle forêt de l’ubac du Mont Brussière. Le vent était tombé, la température très agréable. La journée fut parfaite, avec en apothéose un délicieux repas préparé par le chef Christophe et sa petite brigade fort sympathique.

Le lendemain, après un délicieux petit déjeuner, on a pris une direction opposée à celle de la veille, vers le sommet de Giarons, en passant par le Pin Pourri, ses forêts de mélèzes et ses beaux plateaux offrant des vues superbes sur les massifs environnants.
Arrivés à la baisse de Clari, ascension de la tête de Pommier avant de se lancer dans une belle descente jusqu’à Roubion les Buisses en passant dans les bois qui bordent la petite station de ski.
En chemin, une halte bien méritée au chalet Charvet pour une bonne soupe bien chaude accompagnant notre casse croûte.
Retour des Buisses vers le col de la Couillole en voiture, que nous avions déposée le matin avant de partir.

Vraiment, gastronomie et randonnée ne sont pas incompatibles, bien au contraire, ça peut faire une merveille.
Laissez vous tenter une fois comme on dit chez nos amis d’en haut.
Vous y reviendrez peut être.
Contactez nous! On vous organisera un semblable séjour.

Weekend-en-raquettes-a-neige
« 1 de 26 »

Laisser un commentaire

Contactez-nous!

N'hésitez pas à nous écrire pour tous renseignements nous vous répondrons dans les 24h !

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search

Randonnée en raquettes à neige à l'Authion